L’érable piqué : est-ce une question d’hormone?

La rareté du bois d’érable piqué lui confère une très grande valeur. On l’utilise pour faire des meubles uniques, des manches de guitares ou des tableaux de bord de voitures. Il est encore difficile de déterminer la véritable raison de cette transformation au niveau du bois.

Certaines caractéristiques de ce bois semblent indiquer qu’une pression exercée par l’écorce est à l’origine ou contribue à la formation de celui-ci. La documentation scientifique a souvent rapporté que l’éthylène est impliqué dans l’apparition de certaines particularités observées dans le bois piqué. Cette hormone pourrait donc être l’élément clé de la formation de ce bois.

Partagez!

Leave comment

Abonnez-vous à notre infolettre

Inscrivez-vous pour recevoir des nouvelles et des mises à jour sur l'environnement!