Du ginseng cultivé en boisé

Plusieurs recherches ont permis de confirmer les nombreuses vertus du ginseng. Aujourd’hui, on constate une petite industrie bourgeonnante qui a eu l’avantage de ramener cette espèce disparue dans nos boisés d’érablières.

Le climat et les sols du sud de la province conviennent à la production de ces racines de qualité. La culture du ginseng selon la technique semi-naturelle requiert du temps et des énergies, mais elle peut procurer à qui sait être patient et attentif un revenu d’appoint fort intéressant.

Partagez!

Leave comment

Abonnez-vous à notre infolettre

Inscrivez-vous pour recevoir des nouvelles et des mises à jour sur l'environnement!